Développement durable et Environnement

Cartonneries de Gondardennes : acteur dans le développement durable.

Le groupe Cartonneries de Gondardennes est ancré sur son territoire depuis plus de 100 ans et participe à son développement économique. Les gênes de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) sont dans son ADN.

Ils se déclinent autour des axes suivants :

1. Favoriser l'emploi local

Le groupe Cartonneries de Gondardennes est le 2ème employeur du bassin Audomarois.

2. Développer les compétences

Plus de 2.5% de la masse salariale est consacré à la formation. La formation par l’apprentissage a été développé en partenariat avec le CFA de Saint-Omer et l’école de la seconde chance depuis 10 ans.

3. S'approvisionner localement et durablement

  • Le recyclage des vieux papiers en circuit court.,
  • L’achat de fibres labellisées « Chain of Custody » dans le cadre de la certification FSC ®,
  • Le choix de fournisseurs et sous-traitants locaux.

4. Atteindre l'objectif industriel de « 0 » rejets d'ici 2022.

    • Eau : le site de Wardrecques est en circuit fermé depuis 1992. Aucun rejet en eau dans le milieu naturel depuis cette date.
    • Air : notre objectif est d'optimiser les rejets atmosphériques grâce à :

-  La Cogénération par Turbines à gaz depuis 1982 : Un rendement de production de chaleur et d’électricité élevé

-  Un Plan de Progrès Energie mis en place en partenariat avec EDF

-  La récupération du méthane produit par la station d’épuration en complément de combustible dans la chaudière principale : Diminution de 5% de la consommation d’énergie fossile et donc d’émissions de CO2

  • Déchets solides : les refus issus du traitement des vieux papiers font l’objet d’une étude dans le cadre de la Troisième Révolution Industrielle pour être valorisés sous forme de combustible. L'objectif de « 0 » rejets mis en décharge pourrait être atteint.

 

5. Mesurer les performances environnementales

      • Un bilan carbone a été réalisé avec un plan d'actions
      • Une analyse de cycle de vie de la matière première récupérée a été finalisée en 2014